Haut de page
Un père et son enfant jouent au basketball

L’activité physique

Un père et son enfant jouent au basketball

L’activité physique

Mieux comprendre

Quand on parle d’activité physique chez les jeunes, on pense souvent aux matchs, aux compétitions et aux tournois. Mais saviez-vous qu’on observe les bienfaits du mouvement chez les ados bien avant que l’activité physique devienne compétitive?

Il est reconnu que l’activité physique a un impact positif sur :

  • La condition physique (capacité cardiorespiratoire, endurance musculaire, flexibilité, capacités motrices);
  • La santé physique (santé osseuse, santé cardiovasculaire);
  • La santé psychosociale (humeur, estime de soi);
  • La diminution du stress, de l’anxiété et de la dépression;
  • La capacité d’attention;
  • La capacité de concentration;
  • Le sentiment d’appartenance à l’école.

 

En bref, un jeune actif, c’est payant et pas juste pour la santé!

 

On remarque d’ailleurs que la pratique d’activités physiques est associée à une meilleure persévérance et réussite scolaire chez les adolescents. En contexte sportif, les compétences sociales (ex. : gestion des émotions, communications, etc.) des jeunes sont aussi mobilisées.

 

Favoriser la pratique d’activités physiques chez son jeune, c’est aussi lui offrir un cadeau pour la vie! En effet, la plupart des ados actifs garderont ces bonnes habitudes à l’âge adulte. Ainsi, qu’est-ce qui peut amener les jeunes à bouger plus? D’abord et avant tout le plaisir! Que ce soit le plaisir de l’activité elle-même ou le plaisir de pratiquer cette activité avec ses amis, c’est la source de motivation par excellence.

 

Ensuite, pour bouger régulièrement, votre ado doit se sentir efficace. En d’autres termes, il doit avoir confiance en ses capacités de réaliser l’activité sportive et se considérer compétent.

 

Aussi, votre adolescent doit percevoir les avantages de pratiquer une activité physique. Par exemple : étendre son cercle d’amis, apprendre à se dépasser, etc.

 

Finalement, le rôle des parents est aussi l’un des grands facteurs qui peut amener les adolescents à bouger plus souvent! Ne sous-estimez pas votre pouvoir d’influence : même à l’adolescence, il fonctionne encore!

Saviez-vous que…

À l’adolescence, seulement 37 % des garçons et 24 % des filles sont suffisamment actifs. Un jeune qui bouge 60 minutes par jour à une intensité modérée à élevée est considéré comme actif. C’est l’objectif à atteindre! Toutefois, notez que chaque minute en mouvement est un gain pour la santé de vos ados.

Qu’est-ce qu’une activité physique modérée à élevée? Cela correspond à une activité avec une respiration et des battements du cœur assez ou très rapides. Si vous avez de la difficulté à dire quelques mots durant votre activité, c’est un indice que vous bougez à une bonne intensité.

Envie d’en apprendre davantage?

Découvrez plus de statistiques, des faits marquants et des pistes d’action pour la famille, l’école et la communauté via nos fiches informatives.

Mieux accompagner

Communiquer

  • Discutez avec votre ado de ses goûts et intérêts en matière d’activités physiques et sportives.
  • Démontrez votre fierté pour son effort, peu importe la performance.
  • Évitez d’insister sur les erreurs ou les défaites. Remplacez la question classique : « As-tu gagné? » par :
    • As-tu eu du plaisir?
    • Comment ça s’est passé?
    • Qu’est-ce qui a bien fonctionné?

Superviser/Encadrer

  • Incitez votre ado à marcher ou à utiliser le vélo pour ses déplacements lorsque c’est possible.
  • Amenez votre jeune à choisir des loisirs actifs.
  • N’utilisez pas la privation ou l’annulation d’activités physiques comme punition.

Soutenir

  • Encouragez votre ado à participer à des activités physiques qu’il aime et pour lesquelles il démontre de l’intérêt.
  • Accompagnez votre jeune à ses séances d’entraînement et compétitions ou offrez-lui le transport pour s’y rendre.

Agir sur l’environnement de la maison

  • Bougez en famille : planifiez des activités sportives que les jeunes pourront pratiquer toute leur vie (ex. : natation, patin, ski, vélo, etc.).
  • Aménagez dans votre résidence et autour de celle-ci des espaces pour bouger.
  • Rendez disponibles des articles de sport pour que votre ado puisse être actif.

Trucs et astuces

  • Pour favoriser la participation de votre ado à vos activités familiales, impliquez votre jeune dans le choix et la planification des activités.
  • Bien qu’on encourage les parents à être actifs eux aussi, nul besoin d’être un athlète pour montrer l’exemple. En accompagnant votre ado à ses pratiques et à ses matchs, vous démontrez votre soutien et votre intérêt pour ses activités.
  • L’une des meilleures façons d’aider votre ado à se sentir plus compétent consiste à lui donner l’occasion d’identifier ses forces. Cela l’aidera à développer sa confiance et à utiliser ses forces lorsqu’il fera face à un défi.  Vous pouvez :
    • Nommer ce que votre ado a fait d’excellent. Par exemple : ta vision du jeu en zone défensive a permis d’empêcher plusieurs points, c’est super!
    • Identifier une force que votre enfant peut utiliser pour faire face à la situation ou pour aider à ce que les choses se passent mieux à l’avenir. Par exemple : tu as de très bonnes capacités de passe; comment pourrais-tu t’en servir davantage au prochain match ?

En bref

  • La majorité des jeunes adolescents n’atteignent pas le niveau d’activité physique recommandé. Ils sont donc privés de plusieurs bénéfices que l’activité physique pourrait leur procurer.
  • Bouger plus! C’est le principal message à passer aux jeunes, car les bénéfices sur la santé physique et mentale, sur le réseau social et sur la persévérance scolaire sont au rendez-vous.
  • Le plaisir dans la pratique d’un sport est un puissant motivateur.
  • Le soutien des parents est important pour augmenter le niveau d’activité physique et sportive des ados.

Ressources et outils pratiques

1. Pour vous soutenir:

Vous vous posez des questions sur le développement de votre ado ou sur ses comportements? N’hésitez pas à en parler à un intervenant ou à un professionnel de la santé :

Info-Santé/Info-Social 8-1-1, service 24/7

Organismes communautaires : maison de la famille, maison des jeunes, etc.

Certains organismes communautaires offrent un programme de soutien aux parents d’ados. Informez-vous auprès des organismes près de chez vous.

Les intervenants scolaires sont aussi de bons alliés.

2. Pour en savoir plus :

Voici différents outils pour en apprendre davantage sur les possibilités d’activités physiques et sportives :



Dernière mise à jour: avril 2022

Post a Comment

Abonnez-vous à notre infolettre!

Passez En mode ado et abonnez-vous à notre infolettre
envoyée 5 fois par année.

 

Recevez une foule de trucs, conseils et ressources pour mieux comprendre
et accompagner votre ado
  dans son développement, sa santé et son bien-être.