En mode ado orange

Suivez la Direction de santé publique de la Montérégie sur Facebook:

Haut de page
L’alcool et les drogues

L’alcool et les drogues

L’alcool et les drogues

L’alcool et les drogues

Mieux comprendre

Les adolescents aiment essayer de nouvelles choses. C’est l’une des raisons qui va les pousser à consommer pour la première fois de l’alcool ou d’autres drogues. Cela leur donne des sensations nouvelles et change leur façon de penser et d’agir. Les jeunes qui consomment le font surtout par curiosité, pour le plaisir, pour relaxer ou se stimuler. Ils consomment aussi pour faire ce qui est interdit, pour faire comme leurs amis, ou comme les adultes.

 

Beaucoup d’adolescents ne consomment pas du tout : ni alcool, ni drogue. En général, ceux qui consomment ne le font pas souvent et ils ne deviennent pas dépendants. Mais il y a toujours des risques à consommer pour la santé et la sécurité. Les principaux risques liés à la consommation des jeunes sont d’avoir des accidents ou des blessures, d’avoir des relations sexuelles sans consentement ou non protégées.

 

Consommer toutes les semaines ou tous les jours à l’adolescence n’est pas une bonne habitude.  La consommation de grandes quantités et de plusieurs substances en même temps augmente aussi beaucoup les risques d’avoir de mauvaises surprises. Tout cela peut nuire à la santé mentale, à la santé physique, au développement du cerveau et augmenter les risques de développer une dépendance.

La consommation des ados en Montérégie

45 % des adolescents n’ont jamais consommé ni alcool, ni drogue.

33 % ont consommé uniquement de l’alcool.

2 % ont consommé uniquement de la drogue.

20 % ont consommé alcool et drogue.

• Les jeunes de secondaire 4 et 5 sont 5 fois plus nombreux que les jeunes de secondaire 1, 2 et 3 à avoir déjà consommé.

Envie d’en apprendre davantage?

Découvrez plus de statistiques, des faits marquants et des pistes d’action pour la famille, l’école et la communauté via nos fiches informatives.

Mieux accompagner

Comment prévenir les problèmes de consommation

Communiquer

  • Parlez à votre ado de la consommation de substances, des effets sur la santé et des risques possibles. Ce sera plus facile si vous ne lui faites pas la morale, ni peur pour rien.
  • Aidez votre jeune à trouver d’autres moyens d’avoir du plaisir et de se détendre que de consommer de l’alcool ou des drogues.
  • Si votre jeune consomme, posez-lui gentiment des questions sur les moments où il le fait, avec qui, combien de fois par semaine, la quantité de substance consommée, etc.
  • Discutez avec votre ado des raisons pour lesquelles il consomme et de ses opinions sur l’alcool et les drogues.

Superviser/Encadrer

  • Encouragez-le à attendre d’être le plus vieux possible pour ses premières expériences de consommation. Par exemple, en lui disant qu’à son âge, il est trop jeune pour boire ou même goûter des consommations qui contiennent de l’alcool.
  • Dites-lui qu’il n’est pas obligé de consommer ou que vous préférez qu’il ne consomme pas. On peut choisir de s’en passer. S’il consomme, il y a certaines règles à respecter pour diminuer les risques. Par exemple, ne pas consommer quand il est seul et ne pas mélanger alcool et drogue ou plusieurs drogues ensemble.
  • Discutez ensemble et établissez des règles claires pour la consommation d’alcool et de drogues, que ce soit à la maison ou à l’extérieur de la maison. Ces règles pourraient être ajustées au fur et à mesure qu’il vieillit.
  • Soyez ferme sur l’interdiction de conduire un véhicule après avoir consommé alcool/drogues et aidez-le à trouver d’autres solutions pour ses déplacements s’il a consommé.

Soutenir

  • Intéressez-vous aux temps libres de votre ado, à ce qu’il fait et qui sont ses amis.
  • Encouragez votre jeune à parler quand ça ne va pas et à chercher de l’aide au besoin.
  • Amenez votre ado à comprendre ce qui fait augmenter son stress et trouvez avec lui des moyens pour diminuer son stress.
  • Parlez avec votre jeune de ce que dit la loi au sujet de la possession, la consommation et la vente de substances (ex. : âge légal d’achat et de consommation, conduite avec facultés affaiblies, vente et trafic de drogue, etc.).
  • Encouragez-le à avoir des activités qui l’intéressent, à poursuivre des objectifs, à voir des amis, à avoir des loisirs, à s’impliquer à l’école ou ailleurs.

Agir sur l'environnement à la maison

  • Réduisez l’accessibilité à l’alcool et aux autres drogues (y compris les médicaments de la pharmacie).
  • Profitez de l’occasion pour voir si vos propres habitudes de consommation pourraient être un peu améliorées pour votre bien-être.
Rôle des parents

Trucs et astuces

  • Une relation de confiance, basée sur le respect, aidera votre ado à parler de sa consommation avec vous!
  • Aidez votre ado à trouver ce qui le passionne et à poursuivre ses objectifs : il verra bien vite que la consommation peut l’empêcher d’atteindre ses buts!

En bref

  • Votre façon de consommer ou de parler de l’alcool et des drogues influence beaucoup votre adolescent.
  • Même s’il est illégal de vendre de l’alcool et d’autres drogues aux jeunes, ils auront peut-être un jour la possibilité d’en consommer. Ils doivent connaître les risques de consommer pour être capables de prendre de bonnes décisions pour eux.
  • Trouvez des trucs pour améliorer le bien-être de toute la famille. Les problèmes de consommation de substances sont souvent reliés à une moins bonne santé mentale.
  • Être le plus vieux possible quand on consomme pour la première fois, rendre plus difficile l’accès à de l’alcool ou à des drogues et avoir des règles claires par rapport à la consommation diminuent les problèmes associés à la consommation.

Ressources et outils pratiques

1. Pour vous soutenir:

Vous vous posez des questions sur le développement de votre ado ou sur ses comportements? N’hésitez pas à en parler à un intervenant ou à un professionnel de la santé :

Info-Santé/Info-Social 8-1-1, service 24/7

Organismes communautaires : maison de la famille, maison des jeunes, etc.

Certains organismes communautaires offrent un programme de soutien aux parents d’ados. Informez-vous auprès des organismes près de chez vous.

Les intervenants scolaires sont aussi de bons alliés.

2. Pour en savoir plus :

Avec la légalisation du cannabis au Canada, plusieurs informations et outils ont été publiés sur www.encadrementcannabis.gouv.qc.ca, dont un à l’intention des parents (PDF).

 

Pour de l’information sur l’ensemble des substances, cliquez-ici.

Dernière mise à jour: février 2020

Post a Comment

Abonnez-vous à notre infolettre!

Passez En mode ado et abonnez-vous à notre infolettre
envoyée 5 fois par année.

 

Recevez une foule de trucs, conseils et ressources pour mieux comprendre
et accompagner votre ado
  dans son développement, sa santé et son bien-être.