En mode ado orange

Suivez la Direction de santé publique de la Montérégie sur Facebook:

Haut de page
Image Alt

La cyberintimidation

La cyberintimidation

Mieux comprendre

Avec l’avènement des nouvelles technologies et la montée en popularité des médias sociaux, le cyberespace fait désormais partie de nos vies et de celles des jeunes. Par l’entremise du numérique, les ados peuvent échanger, rencontrer de nouvelles personnes, s’informer sur divers sujets, et plus encore. Malheureusement, il arrive que certains jeunes utilisent le cyberespace afin d’intimider leurs pairs : c’est ce qu’on appelle de la cyberintimidation.

La cyberintimidation est un geste d’intimidation posé dans la sphère numérique. Elle peut se manifester sous forme d’insultes, de dénigrement, de rumeurs ou de menaces. Il arrive aussi que certains jeunes publient en ligne des photos ou des vidéos de leurs pairs dans le but de les blesser ou de les humilier publiquement. L’impression d’anonymat qu’offre le cyberespace peut désinhiber certains jeunes et faciliter la mise en œuvre d’actes inacceptables en ligne.

Tout comme l’intimidation, elle a de nombreux impacts sur les jeunes. Elle peut entraîner chez les personnes qui en sont victimes une diminution de leur estime, des comportements d’isolement social, du stress, de l’anxiété ou encore des symptômes dépressifs. Elle peut aussi engendrer chez ces dernières un certain sentiment d’impuissance considérant le caractère public et potentiellement permanent des publications effectuées sur elles. Cependant, cette problématique ne touche pas seulement les jeunes qui la subissent; elle affecte également les témoins, les ados qui posent des gestes de cyberintimidation et leur entourage.

En effet, la cyberintimidation concerne l’ensemble de la population, soit la famille, l’école et la communauté. Sans égard à leurs caractéristiques individuelles, tous les jeunes peuvent en être victimes, témoins ou auteurs.es de cyberintimidation. Cependant, plusieurs actions peuvent être déployées afin de prévenir et contrer cette problématique. En tant que parent, vous avez un rôle important à jouer !

Statistiques

6 % des jeunes rapportent avoir subi au moins une fois de la cyberintimidation durant l’année scolaire.

Les filles sont deux fois plus victimes de cyberintimidation (8 %) que les garçons (4 %).

Mieux accompagner

Communiquer

  • Parlez de respect, d’empathie et de bienveillance avec votre ado; vous lui offrirez les bases afin de maintenir des relations sociales harmonieuses avec ses pairs, qu’elles se déroulent en ligne ou non.
  • Discutez avec votre ado des comportements appropriés et respectueux en ligne.
  • Discutez avec votre jeune de la cyberintimidation, soit de ses diverses manifestations, ses impacts et des façons de la prévenir et de la contrer.
  • Encouragez votre ado à réagir en présence de cyberintimidation (manifester son désaccord, ne pas repartager la publication, offrir son soutien à la personne qui en est victime, demander de l’aide auprès d’un adulte de confiance) et à se mobiliser contre cette problématique.
  • Si vous avez remarqué certains signes qui pourraient vous laisser croire que votre ado subit de la cyberintimidation (par exemple, votre jeune semble vivre de l’anxiété après avoir consulté son téléphone cellulaire) nommez-lui vos inquiétudes avec bienveillance et ouverture.
  • Si vous croyez que votre ado commet de la cyberintimidation, il est primordial d’adresser la situation le plus rapidement possible. Dans une approche bienveillante, sensibilisez votre jeune aux impacts de ses gestes et ses propos, exprimez-lui votre opposition à l’égard de ses comportements et exposez-lui les conséquences légales de ses actes. (Consultez cette page pour connaître les conséquences légales de la cyberintimidation.)

Superviser/Encadrer

  • Accompagnez votre ado dans la découverte de la sphère numérique; discutez des paramètres de confidentialité, des mesures de sécurité et des façons d’interagir et de naviguer de façon responsable dans le cyberespace.
  • Informez-vous des activités en ligne de votre ado tout en respectant son intimité (les personnes rencontrées, les relations entretenues en ligne, les médias sociaux fréquentés).
  • Si votre ado subit de la cyberintimidation, intervenez rapidement avec sa collaboration (conserver les échanges avec la personne qui pose des gestes de cyberintimidation, couper les contacts avec cette dernière, bloquer son contact, changer les informations de connexion et dénoncer la situation de cyberintimidation).
  • Si votre jeune vous confie avoir été victime ou témoin de cyberintimidation, ne réagissez pas à ses confidences par une punition (par exemple, en l’empêchant d’utiliser les médias numériques). Pénaliser votre ado lui envoie le message que le vécu de cyberintimidation est de sa faute, ce qui n’est pas le cas. De plus, de cette façon, vous diminuez les chances que votre jeune se confie à vous dans le futur.

Soutenir

  • Soutenez votre ado dans le développement de compétences personnelles et sociales qui lui permettront de s’affirmer, de mettre ses limites, de communiquer de façon respectueuse et de demander de l’aide en cas de besoin.
  • Si votre ado subit de la cyberintimidation et se confie à vous, soyez à l’écoute et offrez-lui du soutien en respectant ses limites. Discutez ensemble d’un plan d’intervention afin de mettre fin à la cyberintimidation.
  • Si votre ado pose des gestes de cyberintimidation, explorez les motivations derrière ses paroles ou ses gestes et réfléchissez ensemble à des alternatives à la violence et à l’importance de respecter les autres. Mettez en place un plan d’intervention afin de mettre fin à la cyberintimidation en collaboration avec des ressources externes compétentes en la matière (personnel de la santé, personnel de l’école).
  • Que votre jeune soit victime, témoin ou auteur.e de cyberintimidation, ne banalisez pas les impacts que cette problématique peut avoir sur sa vie. Offrez-lui votre soutien et assurez-vous que votre ado puisse recevoir une aide adaptée à ses besoins (personnel scolaire, personnel de la santé et des services sociaux).

Agir sur l'environnement à la maison

  • Participez à changer la norme sociale; ne banalisez en aucun cas la violence et adoptez une politique tolérance zéro face à celle-ci, qu’elle se déroule en ligne ou non.
  • Créez une culture d’entraide et de soutien à la maison et encouragez votre ado à venir en aide aux personnes qui l’entourent.
  • Soyez un modèle positif pour votre ado en ayant vous-même des propos respectueux en ligne et en dénonçant les comportements de cyberintimidation.
  • Instaurez un climat de confiance à la maison afin que votre ado ait envie de se confier à vous et de demander de l’aide en cas de cyberintimidation.

Trucs et astuces

  • Profitez du visionnement de certaines scènes de films ou de séries pour aborder la cyberintimidation avec votre ado. Par exemple, demandez-lui quelle serait sa réaction si son ami était victime de cyberintimidation et comment il serait possible de le soutenir.
  • Faites l’exercice de questionner votre ado sur l’acceptabilité de certains gestes ou propos tenus en ligne. Par exemple, demandez à votre jeune : « Est-ce qu’il serait acceptable de dire tel commentaire à une personne qui se trouve devant toi ? » Si la réponse est non, ces propos ne sont pas plus acceptables en ligne!

En bref

  • La cyberintimidation fait malheureusement partie de la réalité de certains jeunes. En tant que parent, vous avez un rôle important à jouer afin de la prévenir et la contrer.
  • Que ce soit en soutenant le développement des compétences personnelles et sociales de votre ado, en l’accompagnant dans sa découverte de la sphère numérique ou en instaurant un climat de confiance et de respect à la maison, vous contribuez à la prévention de la cyberintimidation.
  • Lors d’un dévoilement de cyberintimidation, remerciez votre ado pour sa confiance et accueillez ses confidences avec bienveillance et sans jugement. Établissez ensuite ensemble un plan d’intervention afin de mettre fin à la cyberintimidation. N’hésitez pas à contacter des ressources externes afin qu’elles vous soutiennent dans vos démarches auprès de votre jeune (personnel scolaire, personnel de la santé et des services sociaux).

Ressources et outils pratiques

1. Pour vous soutenir:

Si vous vivez une situation qui vous préoccupe, il ne faut pas hésiter à en parler ou à consulter un intervenant ou un professionnel de la santé et des services sociaux :

Info-Santé/Info-Social 8-1-1, service 24/7

Organismes communautaires : maison de la famille, maison des jeunes, etc.

Certains organismes communautaires offrent un programme de soutien aux parents d’ados. Informez-vous auprès des organismes près de chez vous.

Les intervenants scolaires sont aussi de bons alliés.

Si votre sécurité ou celle de votre ado est menacée, composez le 9-1-1 ou contactez le service de police de votre municipalité.

Le service de police peut vous aider dans les cas de violence, intimidation, prévention des gangs de rue, délinquance et autres infractions.

Dernière mise à jour: octobre 2022

Post a Comment

Abonnez-vous à notre infolettre!

Passez En mode ado et abonnez-vous à notre infolettre
envoyée 5 fois par année.

 

Recevez une foule de trucs, conseils et ressources pour mieux comprendre
et accompagner votre ado
  dans son développement, sa santé et son bien-être.