En mode ado orange

Suivez la Direction de santé publique de la Montérégie sur Facebook:

Haut de page
La violence amoureuse

La violence amoureuse

La violence amoureuse

La violence amoureuse

Mieux comprendre

Plusieurs jeunes vivent leurs premières relations intimes et amoureuses à l’adolescence. Riches en émotions, ces relations jouent un rôle important dans le développement identitaire et sexuel des ados. Bien qu’un grand nombre de ces relations amoureuses soient saines et respectueuses, plusieurs d’entre elles sont malheureusement empreintes de violence.

 

La violence dans les relations amoureuses des jeunes peut prendre différentes formes : insultes, jalousie, contrôle de l’autre et de ses fréquentations, manipulation, chantage et menaces, coups de poing, contacts sexuels sans consentement, et plus encore. Elle peut se dérouler dans les relations en face à face comme dans les relations virtuelles (cyberviolence). Elle peut toucher l’ensemble des jeunes, et ce, sans égard à leur sexe, leur genre, leur orientation sexuelle et leur culture. En effet, tous les ados peuvent être victimes, auteur.e.s ou témoins de violence.

 

Qu’elle soit de forme physique, psychologique, verbale ou sexuelle, la violence amoureuse laisse des traces. Elle peut engendrer une multitude de conséquences sur la santé mentale, physique et sexuelle des jeunes, telles qu’une perception de soi plus négative, de la détresse psychologique, de l’anxiété ou encore des problèmes liés à la consommation de substances.

 

Que faire face à cette réalité particulièrement préoccupante? Plusieurs actions peuvent contribuer à réduire la violence. En tant que parents, vous avez donc un rôle crucial à jouer afin de prévenir et contrer la violence amoureuse chez les ados.

La violence et les ados en Montérégie

39 % des jeunes ayant eu une relation amoureuse ont subi de la violence de la part de leurs partenaires;

25 % des jeunes ayant eu une relation amoureuse ont infligé de la violence à leurs partenaires;

• La violence psychologique est la forme de violence la plus fréquemment subie et infligée dans les relations amoureuses des jeunes.

Envie d’en apprendre davantage?

Découvrez plus de statistiques, des faits marquants et des pistes d’action pour la famille, l’école et la communauté via nos fiches informatives.

Mieux accompagner

Communiquer

  • Parlez de consentement, de respect et d’égalité avec votre ado; vous leur donnerez des ingrédients-clés pour des relations saines, sécuritaires et harmonieuses!
  • Dans une approche bienveillante, discutez avec votre jeune des diverses manifestations de la violence amoureuse, des façons de la reconnaître et des ressources à sa disposition s’il ou elle est victime, auteur.e ou témoin de violence.
  • Encouragez votre ado à dénoncer la violence dans les relations amoureuses et discutez des façons dont il ou elle pourrait s’engager dans la lutte contre la violence (par exemple, qu’est-ce que tu peux faire si tu es témoin de violence amoureuse?).
  • Si vous remarquez des changements dans le comportement ou l’attitude de votre ado depuis le début de sa relation amoureuse (irritabilité, isolement, faible estime de soi), faites-lui part de vos inquiétudes avec ouverture, sans jugement et n’hésitez pas à demander de l’aide.

Superviser/Encadrer

  • Établissez une limite claire avec votre ado entre les comportements respectueux et les comportements inacceptables dans les relations amoureuses.
  • Dénoncez toute forme de violence amoureuse et intervenez lorsque vous en êtes témoin, notamment en apportant votre soutien à la personne victime ou témoin et en accompagnant l’auteur à résoudre ses actes de violence.
  • Collaborez avec l’école et les autres milieux fréquentés par votre ado dans la prévention et les interventions en lien avec la violence.

Soutenir

  • Soyez à l’écoute de votre ado et de ses besoins et offrez-lui votre soutien dans le respect de ses limites. Portez attention aux signes de violence amoureuse.
  • Travaillez avec votre ado à développer et à renforcer sa confiance et son estime de soi. Par exemple, soulignez ses forces et encouragez-le ou la dans l’affirmation de ses limites.
  • Avec votre ado, réfléchissez à des alternatives à la violence et explorez de quelles façons il est possible d’exprimer ses émotions et de résoudre des conflits dans le respect de soi et de l’autre. Soutenez-le dans le développement de ces compétences.
  • Lors d’un dévoilement de violence amoureuse, accueillez les confidences de votre ado avec empathie, bienveillance, sérieux et sans jugement. Rappelez-lui qu’il ou elle n’est en aucun cas responsable de son agression.
  • Que votre ado soit victime, témoin ou auteur.e de violence amoureuse, assurez-vous qu’il ou elle bénéficie d’une aide adaptée à ses besoins (professionnel.le de la santé, intervenant.e scolaire).

Agir sur l'environnement à la maison

  • Créez un environnement familial sain, harmonieux et égalitaire qui prône le respect de chacun de ses membres.
  • Favorisez un climat de confiance à la maison afin que votre ado ait envie de se confier et de rechercher de l’aide en cas de difficultés.
  • Adoptez une tolérance zéro à l’égard de toute forme de violence.

Si vous êtes victimes de violence conjugale à la maison, n’hésitez pas à demander le l’aide pour vous en sortir.

Père discutant avec un adolescent

Trucs et astuces

  • Utilisez des vidéos ou des articles de journaux afin de faciliter la discussion avec votre ado; ces outils donnent des exemples concrets de la violence amoureuse et permettent de l’ancrer dans la réalité.
  • Soyez un modèle positif pour votre ado en entretenant vous-mêmes des relations saines, harmonieuses et égalitaires avec votre partenaire et avec les membres de la famille.

En bref

Plusieurs jeunes vivent de la violence au sein de leurs relations amoureuses. En tant que parent, il est nécessaire d’agir afin de la prévenir et la contrer. Bien que ça puisse être un sujet difficile à aborder, il est essentiel de le faire avec votre ado, de l’accompagner dans le développement de relations saines et égalitaires et de l’engager activement dans la prévention de la violence. Aucune forme de violence ne peut être tolérée! N’hésitez pas à demander de l’aide afin qu’on vous accompagne dans vos démarches, que ce soit auprès du personnel de l’école, des organismes communautaires ou des professionnel.le.s de la santé.

Ressources et outils pratiques

1. Pour vous soutenir:

Si vous vivez une situation qui vous préoccupe, il ne faut pas hésiter à en parler ou à consulter un intervenant ou un professionnel de la santé et des services sociaux :

Info-Santé/Info-Social 8-1-1, service 24/7

Organismes communautaires : maison de la famille, maison des jeunes, etc.

Certains organismes communautaires offrent un programme de soutien aux parents d’ados. Informez-vous auprès des organismes près de chez vous.

Les intervenants scolaires sont aussi de bons alliés.

2. Pour en savoir plus :

Si votre sécurité ou celle de votre ado est menacée, composez le 9-1-1 ou contactez le service de police de votre municipalité.

Le service de police peut vous aider dans les cas de violence, intimidation, prévention des gangs de rue, délinquance et autres infractions.

Dernière mise à jour: juin 2022

Post a Comment

Abonnez-vous à notre infolettre!

Passez En mode ado et abonnez-vous à notre infolettre
envoyée 5 fois par année.

 

Recevez une foule de trucs, conseils et ressources pour mieux comprendre
et accompagner votre ado
  dans son développement, sa santé et son bien-être.