En mode ado orange

Suivez la Direction de santé publique de la Montérégie sur Facebook:

Haut de page
Image Alt

Transition après le secondaire

Mieux comprendre

La fin du secondaire marque le début du passage vers la vie adulte. La première décision que votre jeune aura à prendre est celle de son parcours post-secondaire. Ira-t-il au cégep? Vers un DEP? Intégrera-t-il directement un emploi? Choisira-t-il une autre voie? Quelle sera sa route? Qui de son réseau social le suivra et de qui s’éloignera-t-il? Que l’avenir lui réservera-t-il?

Il s’agit d’une période charnière chez votre jeune, car elle est associée à plusieurs transitions, une grande autonomie et de nouveaux rôles : parcours d’études post-secondaires (nouveau cadre scolaire) ou vers l’emploi, modification de son réseau social (relations amicales et amoureuses plus stables), gestion de ses finances et, éventuellement, le départ de la maison familiale. Avec l’âge adulte, vient aussi la responsabilité de devoir assumer les conséquences de ses actions selon règles de conduite (lois) de la société. Bref, de gros changements en perspective qui peuvent donner le vertige! D’ailleurs, les jeunes qui transitent vers l’âge adulte sont proportionnellement plus nombreux à démontrer des signes de détresse que les autres groupes d’âge.

Au Québec, comme dans le reste du Canada, il est observé que les jeunes vivent les événements associés à l’entrée vers la vie adulte plus tard dans leur vie que les générations qui les précèdent. Dorénavant, la vingtaine est souvent une période où les jeunes expérimentent les différentes options s’offrant à eux. Les compétences personnelles que votre jeune aura développées ainsi que son niveau de soutien seront déterminants sur sa capacité à faire face à ces transitions de vie et influenceront ses trajectoires, sa santé et son bien-être.

Un père discute avec son adolescent

Mieux accompagner

Ainsi, malgré une plus grande autonomie des jeunes adultes, l’implication des parents demeure primordiale et une grande source de soutien. D’ailleurs, une majorité de jeunes adultes québécois âgés de 15 à 29 ans habitent chez leurs parents. Le fait que les jeunes adultes soient confrontés à des enjeux financiers (allongement des études, augmentation du coût de la vie, dont le coût des logements) et professionnels (instabilité d’emploi) peuvent expliquer cette réalité.

Comme parent, vous demeurez un modèle. Ne minimisez donc pas votre rôle.

Trucs et astuces

  • Intéressez-vous à votre jeune : à son réseau, ses choix, ses projets!
  • Offrez-lui votre aide et votre disponibilité au moment qu’il jugera opportun

En bref

  • Rappelez-vous d’abord qu’à la fin de l’adolescence, votre jeune recommence à accepter les conseils et les valeurs parentales. Au fil de ses expériences, il s’est forgé une identité qui lui est propre, et il continue de se la forger. Sachez que, comme parent, vous demeurez toujours un modèle.

Ressources et outils pratiques

1. Pour vous soutenir

Vous vous posez des questions sur le développement de votre ado ou sur ses comportements? N’hésitez pas à en parler à un intervenant ou à un professionnel de la santé :

Info-Santé/Info-Social 8-1-1, service 24/7

Organismes communautaires : maison de la famille, maison des jeunes, etc.

Certains organismes communautaires offrent un programme de soutien aux parents d’ados. Informez-vous auprès des organismes près de chez vous.

Les intervenants scolaires sont aussi de bons alliés.

2. Pour en savoir plus

Dernière mise à jour: juin 2022

Abonnez-vous à notre infolettre!

Passez En mode ado et abonnez-vous à notre infolettre
envoyée 5 fois par année.

 

Recevez une foule de trucs, conseils et ressources pour mieux comprendre
et accompagner votre ado
  dans son développement, sa santé et son bien-être.