Haut de page
Image Alt

Stress et anxiété

Stress et anxiété

Écoutez cet article

Mieux comprendre

Est-il normal de ressentir du stress? Dois-je m’inquiéter si mon ado vit du stress? Y a-t-il une différence entre le stress et l’anxiété? Comme parent d’ado, il est naturel de se poser ces questions. Voici des pistes de réponses.

D’abord, soyez rassuré·e·s, vivre du stress est tout à fait normal. C’est une réaction que tout le monde vit un jour ou l’autre et les ados n’y échappent pas. Le stress, c’est un signal d’alarme qui nous permet de réagir à une situation concrète et réelle, que l’on perçoit comme étant menaçante. Trop souvent, on a tendance à donner une connotation négative au stress. Pourtant, c’est lui qui donne l’énergie nécessaire (réaction d’activation dans le cerveau) pour mieux s’adapter aux situations stressantes. Selon les situations, la réaction au stress pourrait être de combattre (surmonter la peur), fuir ou figer. Par exemple, il serait normal, pour votre jeune, de ressentir du stress à la suite d’un déménagement qui occasionne un changement d’école ou encore durant un premier cours de conduite automobile. C’est ce même stress qui lui permettra de réagir, de trouver des solutions et de faire face à la situation de façon appropriée.

Une même situation peut être stressante pour un·e ado, mais pas pour un·e autre. Cela dépend notamment de sa personnalité et de son vécu. La réaction face au stress affecte la pensée (ce qu’on se dit), le corps (ce qu’on ressent) et les comportements (ce qu’on fait). Le corps envoie des signaux physiques qui font ressentir diverses émotions.

Classiquement, on dénombre quatre éléments qui sont à l’origine du stress, soit le SPIN[i] qui se définit ainsi :

Sentiment de contrôle diminué: une impression de ne pas avoir de contrôle sur la situation;

Personnalité menacée : un doute quant à ses capacités, ayant un impact sur l’estime de soi;

Imprévisibilité : une situation inattendue se produit;

Nouveauté : une situation jamais vécue auparavant survient.

Bien comprendre le contexte permet d’identifier ce qui peut causer le stress de votre ado et vous aider à trouver des solutions avec lui ou elle.

Ainsi, surmonter son stress devient une source d’apprentissages pour les jeunes et ces apprentissages leur seront utiles tout au long de leur vie. Par contre, pour être positif, le stress doit demeurer dans ce qu’on appelle une « zone optimale ». En fait, un manque de stress pourrait mener à sous-performer, par exemple, ne pas se préparer assez pour un examen ou en oublier la matière. Un excès de stress pourrait quant à lui mener à différentes difficultés, comme des problèmes de sommeil, de consommation de substances et ultimement mener à l’épuisement. Cette courbe du stress illustre bien ce phénomène [ii].

Et l’anxiété?

On parle d’anxiété quand un·e jeune a peur de façon exagérée que quelque chose se produise ou quand il ou elle s’imagine qu’une catastrophe peut arriver. Parfois, on appelle ça la peur d’avoir peur. Alarmé, le corps se prépare alors à réagir à ce danger, qu’il soit réel ou exagéré. Si l’anxiété perdure, l’ado peut vivre une détresse et cela peut affecter son fonctionnement général. Il faut alors consulter un·e professionnel·le de la santé.

Mieux accompagner

Communiquer

  • Si vous constatez que votre ado est stressé·e, posez-lui des questions sur ce qui lui arrive et écoutez ses réponses. Si votre jeune exprime de la peur, évitez de banaliser ou de minimiser son ressenti. Validez votre ado dans ses émotions ressenties et offrez-lui de l’aide pour qu’il ou elle puisse les comprendre.
  • Discutez avec votre ado pour améliorer ses connaissances sur le stress et l’anxiété. À partir du SPIN, amenez votre jeune à comprendre ce qui lui fait vivre du stress.
  • Rappelez à votre ado que la majorité des gens vivent du stress au cours de leur vie. L’important est d’en prendre conscience pour mieux réagir. Vous pouvez normaliser ce que votre ado vit en lui faisant part de vos propres peurs à son âge.

Superviser/Encadrer

  • Conseillez votre ado dans son organisation afin de l’amener à diminuer ses sources de stress, par exemple, l’utilisation d’un agenda, priorisation des activités, préparation à l’avance des travaux et des examens, division des tâches en plusieurs étapes.
  • Encouragez votre jeune à intégrer des activités relaxantes ou plaisantes dans son horaire hebdomadaire, pour qu’il ou elle se détende et soit capable de mieux gérer son stress : exercices de respiration ou de relaxation, méditation, dessin, activités sportives ou artistiques. Vous pouvez même l’accompagner ou l’initier!
  • Diminuez les sources de pression en ayant des attentes réalistes envers votre jeune. Soulignez ses apprentissages et ses efforts plutôt que ses résultats et sa performance. On apprend de ses erreurs et nul n’est tenu à la perfection!

Soutenir

  • Aidez votre ado à contrôler ou à surmonter son stress, un petit pas à la fois. S’exposer à ses peurs permet de diminuer leur intensité au fil du temps, alors que les éviter ne ferait que les accroître. Par exemple, si vous gardez votre jeune à la maison le jour de son exposé ou de son examen, vous maintiendrez ses peurs. Encouragez plutôt votre ado à y faire face à chaque étape.
  • Vérifiez ce que votre ado attend de vous lorsqu’il ou elle vit une situation stressante. Certain·e·s jeunes aiment mieux rester seul·e·s, alors que d’autres souhaitent du soutien pour se calmer. L’important est de lui rappeler que vous êtes disponible en cas de besoin.
  • Encouragez votre jeune en lui nommant ses forces et en lui rappelant comment il ou elle a déjà surmonté son stress par le passé.

Agir sur l'environnement à la maison

  • Prêchez par l’exemple afin d’amener votre jeune à développer une santé mentale positive! Gardez-vous du temps pour faire des activités pour vous détendre et diminuer votre stress. Avec votre famille, adoptez de saines habitudes de vie (sommeil suffisant et réparateur, routine d’alimentation saine et variée, exercice physique régulier). Face à une situation stressante, détendez-vous et surmontez-la en cherchant des solutions que vous pourrez ensuite partager à votre jeune. Si vous avez besoin d’aide pour vous ou pour votre ado, n’hésitez pas à consulter une professionnel·le de la santé!
  • Rappelez-vous qu’en mettant en place des règles claires et en les appliquant de façon constante et cohérente, vous réduisez les sources possibles de stress chez votre jeune.
  • Encouragez votre ado à faire de nouvelles expériences. Vivre du stress, se tromper et se relever fait partie des apprentissages essentiels de la vie. Votre jeune doit pouvoir explorer et sortir de sa zone de confort.

Trucs et astuces

  • Rappelez-vous que le stress fait partie de la vie. Une certaine dose de stress est nécessaire pour se motiver et avancer. Les jeunes doivent expérimenter le stress pour apprendre à s’en faire un allié et réaliser leur plein potentiel.
  • Vous pouvez soutenir votre jeune en l’écoutant et en reconnaissant ses émotions. Vous pouvez ensuite chercher avec lui ou elle des solutions pour surmonter son stress.

En bref

  • Vivre du stress à certains moments de la vie est normal. L’important est de mieux le comprendre afin de trouver des moyens pour y faire face. Pensez au SPIN pour trouver les déclencheurs du stress.
  • Soyez un modèle dans vos petits gestes quotidiens. Soyez à l’écoute et disponible quand votre jeune en a besoin.

Ressources et outils pratiques

1. Pour vous soutenir:

Si vous vivez une situation qui vous préoccupe, il ne faut pas hésiter à en parler ou à consulter un∙e intervenant∙e ou un∙e professionnel∙le de la santé et des services sociaux :

Organismes communautaires : maison de la famille, maison des jeunes, etc.

Certains organismes communautaires offrent un programme de soutien aux parents d’ados. Informez-vous auprès des organismes près de chez vous.

Intervenant∙e∙s scolaires

[i] Centre d’étude sur le stress humain, 2009 et Lupien, 2010, cités dans Le réseau québécois de l’Association canadienne pour la santé mentale. (s.d.). Pour faire baisser la pression, arrête-toi et spin ton stress!

[ii] Courbe du stress développée par Yerkes et Dodson, 1908, cité dans Auger, C. (2021, 21 janvier). Série stress – L’anxiété de performance, un désir de réalisation. Gestion HEC Montréal. 

Dernière mise à jour: septembre 2023

Post a Comment

Abonnez-vous à notre infolettre!

Passez En mode ado et abonnez-vous à notre infolettre
envoyée 5 fois par année.

 

Recevez une foule de trucs, conseils et ressources pour mieux comprendre
et accompagner votre ado
  dans son développement, sa santé et son bien-être.