En mode ado orange

Suivez la Direction de santé publique de la Montérégie sur Facebook:

Haut de page
Image Alt

Les expériences de travail

Les expériences de travail

Mieux comprendre

Loin d’être paresseux, les jeunes ont des agendas bien remplis. En plus de l’école, des devoirs et des activités parascolaires, plusieurs veulent ou doivent travailler. Ils sont motivés par plusieurs raisons : se payer des vêtements et des sorties, développer leur sens des responsabilités, acquérir une plus grande autonomie et une expérience sur le marché du travail.

 

Lorsque les conditions sont adéquates, le travail durant les études est associé à plusieurs bénéfices tels que :

  • le développement du sens de l’organisation;
  • une meilleure connaissance de soi et de ses intérêts professionnels;
  • une estime de soi améliorée;
  • l’acquisition de nouvelles connaissances et compétences;
  • la valorisation et la reconnaissance.

 

À l’inverse, l’absence d’équilibre entre le travail et la vie d’étudiant peut entraîner des conséquences négatives. Il en va de même pour un milieu de travail qui n’est pas approprié. Les effets négatifs apparaissent généralement à partir de 15 heures travaillées par semaine. Plus les adolescents consacrent du temps à leur emploi chaque semaine, plus le risque d’abandonner l’école est grand. Des problèmes de santé psychologique comme l’anxiété et la dépression font aussi partie de ces effets négatifs possibles. Le jeune à l’emploi peut aussi :

  • manquer d’énergie et de temps pour ses études;
  • voir sa motivation pour l’école diminuer;
  • vivre des expériences d’échec répétées et mettre son estime de soi à rude épreuve
  • vivre des situations conflictuelles difficiles à gérer pour son âge (l’hostilité ou l’abus de pouvoir du supérieur, de collègues ou de clients);
  • avoir à réaliser des tâches difficiles, stressantes, dangereuses, non adaptées à ses capacités ou à son développement.

 

Occuper un emploi peut être une expérience très positive pour les jeunes du secondaire. Il faut toutefois s’assurer que l’environnement de travail soit sain et que les tâches soient adaptées. Le travail n’est cependant pas essentiel au développement des adolescents. Il est tout à fait possible d’obtenir les mêmes bénéfices avec d’autres types d’activités (engagement dans la communauté, le sport, les loisirs, le bénévolat, etc.). Sa santé, son bien-être et sa réussite éducative doivent demeurer la priorité.

L'expérience de travail et les ados en Montérégie

54 % des jeunes travaillent durant l’année scolaire et les filles sont en proportion plus nombreuses à le faire.

44 % des jeunes de secondaire 1 occupent un emploi durant l’année scolaire, cette proportion grimpe à 65 % chez les jeunes de secondaire 5.

La majorité (76 %) des jeunes travaille moins de 11 heures par semaine.

• Cependant, 12 % des ados consacrent 16 heures et plus par semaine à leur travail et les garçons sont davantage représentés dans cette catégorie.

Envie d’en apprendre davantage?

Découvrez plus de statistiques, des faits marquants et des pistes d’action pour la famille, l’école et la communauté via nos fiches informatives.

Mieux accompagner

Communiquer

  • Parlez de l’importance des études et valorisez l’obtention d’un diplôme;
  • Informez-vous sur les tâches effectuées par votre jeune, sur ses collègues et son environnement de travail.

Superviser/Encadrer

  • Établissez des règles avec votre ado sur le nombre maximum d’heures travaillées par semaine;
  • N’hésitez pas à intervenir si vous soupçonnez que son travail a un impact négatif sur son développement personnel et son cheminement scolaire.

Soutenir

  • Aidez votre ado dans sa recherche d’emploi (obtention d’un numéro d’assurance sociale, préparation de son curriculum vitae, simulation d’entrevue), mais aussi lors de son intégration sur le marché du travail;
  • Renseignez-vous sur les lois du travail, les droits et obligations des travailleurs et des employeurs;
  • Aidez votre jeune dans ses démarches pour faire respecter ses droits;
  • Soyez à l’écoute de votre ado et restez attentif aux signes de fatigue ou de détresse liés au travail.
Les expériences de travail

Trucs et astuces

Saviez-vous qu’il n’y a pas d’âge minimum pour travailler? Toutefois, il existe des lois qui encadrent le travail des jeunes. Vous pouvez consulter le site Web de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) pour en savoir plus.

En bref

  • Le travail occupe une place importante dans la vie des jeunes, principalement vers la fin du secondaire;
  • Bien que le travail soit associé à plusieurs bénéfices, un nombre élevé d’heures travaillées peut aussi entraîner des effets négatifs sur la santé et la persévérance scolaire;
  • Occuper un emploi peut être une expérience des plus valorisantes, cependant l’école doit demeurer la priorité.

Ressources et outils pratiques

1. Pour vous soutenir:

Vous vous posez des questions sur le développement de votre ado ou sur ses comportements? N’hésitez pas à en parler à un intervenant ou à un professionnel de la santé :

Info-Santé/Info-Social 8-1-1, service 24/7

Organismes communautaires : maison de la famille, maison des jeunes, etc.

Certains organismes communautaires offrent un programme de soutien aux parents d’ados. Informez-vous auprès des organismes près de chez vous.

Les intervenants scolaires sont aussi de bons alliés.

2. Pour en savoir plus :

Consultez la loi encadrant le travail des enfants

Outil pratique pour améliorer la conciliation études-travail

Dernière mise à jour: février 2020

Post a Comment

Abonnez-vous à notre infolettre!

Passez En mode ado et abonnez-vous à notre infolettre
envoyée 5 fois par année.

 

Recevez une foule de trucs, conseils et ressources pour mieux comprendre
et accompagner votre ado
  dans son développement, sa santé et son bien-être.