En mode ado orange

Suivez la Direction de santé publique de la Montérégie sur Facebook:

Haut de page
Les conflits

Les conflits

Les conflits entre les parents et leurs ados sont normaux à l’adolescence. C’est même bon signe, quoique rarement agréable.

Ça y est, votre ado gagne en autonomie et en indépendance. Votre relation avec lui change. Il peut être plus secret. Il peut vouloir passer moins de temps en famille et davantage avec ses amis et dans ses activités à l’extérieur de la maison. Il peut réagir vivement à vos idées, à vos conseils et à vos consignes.

 

Tous ces changements peuvent mener à une certaine incompréhension entre les parents et leur ado, voire même causer des conflits.

 

Un conflit, c’est un désaccord ou une opposition entre deux façons de voir ou de faire. Cela peut aussi être une façon pour votre ado de tester les limites. Un conflit n’implique pas de la violence, ni nécessairement des cris ou de l’agressivité. Même si parfois, dans ces moments, il arrive que les mots dépassent notre pensée.

 

L’intensité des conflits entre les parents et leurs ados est très variable. Habituellement, c’est autour de l’âge de 15 ans qu’ils sont les plus fréquents et intenses.  Aussi, les conflits sont souvent plus présents avec le parent qui est le plus actif dans l’éducation du jeune.

Les conflits, c'est normal!

Les conflits entre les parents et leurs ados sont normaux à l’adolescence. C’est même bon signe, quoique rarement agréable.

À travers les conflits, votre jeune apprend à se connaître, à s’affirmer, à gérer ses émotions, à prendre des décisions et à résoudre des problèmes. Pensez-y : la façon dont il résout les conflits avec vous est fort probablement celle qu’il utilisera plus tard avec d’autres personnes!

Le plus souvent, la cause des conflits est une différence dans la perception des parents et des ados concernant les droits et les autorisations. D’un côté, les adolescents cherchent à prendre du pouvoir sur leur vie, à se l’approprier, tout en apprenant les bases de la vie en société. De l’autre côté, les parents demeurent responsables d’eux, de leur sécurité et de leur bien-être.

En fait, la plupart des conflits sont des accrochages de la vie de tous les jours (ménage, vaisselle, ramassage, etc.). De plus, le conflit peut se produire lorsque le jeune est prêt à franchir une nouvelle étape ou souhaite essayer une nouvelle chose. Une étape ou un essai pour lequel le parent n’est peut-être pas prêt ou bien qu’il considère que son jeune n’est pas rendu là.

Si c'est normal, quand dois-je minquiéter?

Les conflits sont sains quand il y a discussion, échange d’idées, puis résolution. Cela nécessite de l’ouverture et de la confiance entre vous et votre ado.

 

Toutefois, certains conflits peuvent être inquiétants et il vaut mieux aller chercher de l’aide quand :

  • il y a usage de violence et de hauts niveaux d’agressivité;
  • la sécurité ou la santé des membres de la famille est compromise;
  • les conflits persistent et il n’y a pas de résolution possible;
  • la fréquence et l’intensité des conflits sont telles qu’il est difficile de fonctionner en famille.

 

À un extrême, il y a les conflits qui provoquent une rupture de la relation entre l’ado et son parent. Ces derniers sont heureusement plus rares. Ils se produiraient le plus souvent dans un climat familial hostile, de tension et déjà marqué par des problèmes familiaux. Là aussi, il ne faut pas hésiter à aller chercher de l’aide.

Mieux accompagner

  • Ne tolérez aucune violence, ni aucune agressivité. N’essayez pas de résoudre un conflit dans ces circonstances et n’hésitez pas à aller chercher de l’aide.
  • Ouvrez le dialogue et soyez à l’écoute des arguments de votre ado.
  • Acceptez que votre ado vieillisse et qu’il soit à la recherche de plus d’autonomie. Cela ne veut pas dire de tout accepter à l’aveugle!
  • Apprenez à donner du pouvoir et du contrôle à l’adolescent dans ses choix et dans sa vie au fil du développement de ses habiletés et de son autonomie.
  • Choisissez vos batailles et acceptez qu’il y ait des situations où vous n’avez pas à intervenir.
  • Convenez avec votre ado des règles de la maison et soyez clair et ferme dans l’application de celles-ci.
  • Faites preuve de respect, de confiance et de solidarité.
Les conflits

Trucs et astuces

Maintenez une bonne relation avec votre ado en saisissant différentes occasions pour passer du bon temps avec lui! À travers les conflits, une relation globalement positive entre les parents et leurs adolescents contribue au développement sain et optimal de ces derniers.

En bref

  • Les conflits entre les parents et leurs ados sont sains et normaux, mais il faut leur porter une attention particulière pour les résoudre et avancer dans la relation.
  • Les conflits, c’est un désaccord. Ce n’est pas de la violence!
  • Certains conflits nécessitent d’aller chercher de l’aide.

Ressources et outils pratiques

1. Pour vous soutenir

Si vous vivez une situation qui vous préoccupe,
il ne faut pas hésiter à en parler ou à consulter un intervenant ou un professionnel de la santé et des services sociaux:

Info-Santé/Info-Social 8-1-1, en tout temps!

CLSC

Le programme Crise-Ado-Famille-Enfance offre des services tous les soirs de la semaine et la fin de semaine. N’hésitez pas à appeler à votre CLSC pour en savoir plus et obtenir de l’aide.

Organisme communautaires: maison de la famille, maison des jeunes, etc.

Certains organismes communautaires offrent un programme de soutien aux parents d’ados. Informez-vous auprès des organismes près de chez vous.

Les intervenants scolaires sont aussi de bons alliés!

Si votre sécurité ou celle de votre ado est menacée, composez le 9-1-1 ou contactez le service de police de votre municipalité.

2. Pour en savoir plus

Parents d’ados, De la tolérance nécessaire à la nécessité d’intervenir, de Céline Boisvert, Collection du CHU Sainte-Justine pour les parents.

Ados : mode d’emploi, de Michel Delagrave, Collection du CHU Sainte-Justine pour les parents.

Dernière mise à jour: février 2020

Abonnez-vous à notre infolettre!

Passez En mode ado et abonnez-vous à notre infolettre
envoyée 5 fois par année.

 

Recevez une foule de trucs, conseils et ressources pour mieux comprendre
et accompagner votre ado
  dans son développement, sa santé et son bien-être.