En mode ado orange

Suivez la Direction de santé publique de la Montérégie sur Facebook:

Haut de page
Image Alt

La pornographie

La pornographie

Mieux comprendre

L’adolescence est une période marquée par de nombreux changements. Les jeunes se découvrent sur le plan identitaire et explorent leurs besoins, leurs désirs et leurs préférences, notamment en matière de sexualité. Par exploration ou simplement par curiosité, certain.e.s ados vont se tourner vers la pornographie. Cependant, ce n’est pas l’ensemble des jeunes qui auront un intérêt à l’égard de la pornographie ou qui en feront usage.

Les motivations des ados à visionner de la pornographie sont multiples : pour accompagner la masturbation, pour identifier ce qui est excitant pour elles et eux, pour en apprendre plus sur la sexualité, pour se désennuyer, et plus encore. Bien que le visionnement de matériel sexuellement explicite puisse être volontaire (seul.e ou avec des ami.e.s), il arrive que des jeunes soient exposé.e.s à de la pornographie sans le vouloir, notamment à travers diverses publicités ou des jeux vidéo.

Depuis l’arrivée d’Internet, la pornographie est particulièrement accessible. En effet, il suffit parfois de quelques clics avant d’avoir accès à du matériel sexuellement explicite. Outre la pornographie vidéo, les jeunes peuvent aussi être exposé.e.s à de la pornographie écrite ou graphique (par exemple, bande dessinée).

Par contre, la pornographie s’adresse à un public de 18 ans et plus et non aux jeunes. L’exposition à cette dernière peut entraîner le développement d’attentes irréalistes par rapport à la sexualité et engendrer une pression de performance chez les ados. Elle peut aussi teinter leurs conceptions de la sexualité et des relations interpersonnelles vu que le consentement n’y est pas toujours représenté. Les jeunes peuvent aussi se comparer aux acteurs et aux actrices dans la pornographie et développer des complexes par rapport à leurs corps. Il arrive également que certain.e.s jeunes développent une dépendance à la pornographie.

L’usage de pornographie chez les jeunes n’est pas rare et leur curiosité à son égard est tout à fait normale. En tant que parent, vous pouvez ouvrir le dialogue sur les diverses façons de vivre sa sexualité et l’outiller dans le développement de son jugement critique. La porno, ce n’est pas forcément la réalité!

La pornographie et les ados

Selon l’étude PRESAJ (Précurseurs des RElations Sexuelles et Amoureuses des Jeunes) menée auprès de 2 846 jeunes de 3e secondaire au Québec entre 2019 et 2021, les 2/3 des ados ont déjà eu leur première expérience avec la pornographie à l’âge de 14 ans. En ce qui concerne la fréquence d’usage, au cours des trois derniers mois, la moitié de ces jeunes avait fait usage de pornographie une fois par mois ou plus.

Mieux accompagner

Communiquer

  • Abordez le sujet de la pornographie avec votre ado et explorez son opinion par rapport à cette dernière dans un climat d’ouverture et de non-jugement.
  • Discutez ensemble des motivations à faire usage de pornographie et des impacts potentiels sur la sexualité des jeunes. Si vous sentez une ouverture de sa part, faites un parallèle avec sa réalité.
  • Démystifiez la pornographie avec votre ado. Expliquez-lui que ce sont des acteurs et des actrices qui suivent un script et qu’elle n’est pas représentative d’une relation sexuelle en temps réel. Les scénarios représentés dans la pornographie écrite ou graphique (par exemple, bande dessinée) sont aussi fictifs et ne constituent pas la réalité.
  • Sensibilisez votre ado aux rôles de genre, aux normes et aux stéréotypes véhiculés dans la pornographie.
  • Considérant que la pornographie offre souvent une représentation de la sexualité sans communication axée sur les organes génitaux, parlez-lui du consentement et des composantes d’une relation égalitaire.
  • Le port du condom étant rarement représenté dans la pornographie, échangez avec votre ado sur les comportements sains et sécuritaires et l’importance de se protéger lors de relations sexuelles.

Superviser/Encadrer

  • Avec la collaboration de votre ado, configurez des paramètres de sécurité et des options de contrôle parental sur ses appareils et le wifi à la maison.
  • Informez-vous sur les activités en ligne de votre jeune tout en respectant son intimité.
  • Renseignez-vous sur l’utilisation des écrans de votre ado. Privilégiez l’accès aux appareils électroniques dans les salles familiales.

Soutenir

  • Soutenez votre ado dans le développement de son jugement critique envers ce qui est représenté et véhiculé dans la pornographie.
  • Ne blâmez pas votre ado s’il ou elle fait usage de pornographie. Il est tout à fait normal pour les jeunes de ressentir une curiosité face à la pornographie. Adressez-lui vos inquiétudes dans un climat bienveillant et sensibilisez votre jeune aux impacts potentiels du visionnement de pornographie. Si votre jeune se sent jugé.e, vous diminuez les chances qu’il ou elle se confie à vous en cas de besoin.
  • Offrez à votre ado diverses ressources en éducation à la sexualité pour qu’il ou elle puisse obtenir des réponses fiables à ses questions (par exemple, Tel-jeunes).

Agir sur l'environnement à la maison

  • Adoptez une posture d’ouverture à la maison lorsqu’il est question de discuter de la sexualité. De cette façon, votre ado aura plus tendance à vous poser des questions et à se confier à vous en cas de besoin.

Trucs et astuces

  • Utilisez les médias pour aborder le sujet de la pornographie avec votre ado ou profitez de l’animation d’un atelier d’éducation à la sexualité à l’école pour ouvrir la discussion sur le sujet.
  • Voici quelques pistes de questions que vous pourriez aborder avec votre jeune :
    • Qu’est-ce que votre ado connaît sur le sujet?
    • Si votre ado a été exposé.e à de la pornographie, quelles sont ses perceptions par rapport à ce qui est représenté dans la pornographie?
    • Que remarque votre jeune en ce qui concerne le corps des acteurs et des actrices dans la pornographie?
    • Qu’est-ce qu’une relation égalitaire selon votre jeune?
    • La pornographie représente-t-elle les composantes d’une relation égalitaire selon votre ado? Si oui, pourquoi? Si non, pourquoi?
  • En discutant de ces éléments dans un climat bienveillant, vous contribuez au développement du jugement critique de votre jeune.

En bref

  • La pornographie étant particulièrement accessible avec l’arrivée d’Internet, plusieurs ados y sont exposé.e.s volontairement ou non. Leur curiosité envers ce matériel est tout à fait normale ! Par contre, vu que que le visionnement de pornographie peut entraîner le développement d’attentes irréalistes à l’égard de la sexualité, il est important de soutenir votre jeune dans le développement de son jugement critique par rapport à ce qui y est représenté et véhiculé.
  • Respectez vos limites et celles de votre ado ! Si vous n’êtes pas à l’aise d’aborder la pornographie avec votre jeune ou s’il ou elle semble inconfortable d’en parler avec vous, il est important de ne pas insister. Offrez-lui des ressources fiables en éducation à la sexualité (par exemple, Tel-jeunes) pour qu’il ou elle puisse en discuter sans tabous avec un ou une adulte de confiance.

Ressources et outils pratiques

1. Pour vous soutenir:

Si vous vivez une situation qui vous préoccupe, il ne faut pas hésiter à en parler ou à consulter un intervenant ou un professionnel de la santé et des services sociaux :

Info-Santé/Info-Social 8-1-1, service 24/7

Organismes communautaires : maison de la famille, maison des jeunes, etc.

Certains organismes communautaires offrent un programme de soutien aux parents d’ados. Informez-vous auprès des organismes près de chez vous.

Les intervenants scolaires sont aussi de bons alliés.

2. Pour en savoir plus :

Dernière mise à jour: décembre 2022

Post a Comment

Abonnez-vous à notre infolettre!

Passez En mode ado et abonnez-vous à notre infolettre
envoyée 5 fois par année.

 

Recevez une foule de trucs, conseils et ressources pour mieux comprendre
et accompagner votre ado
  dans son développement, sa santé et son bien-être.